Hack à temps

Le projet

Hack à temps, vers l’emploi du temps de demain. Un autre rythme pour étudier, adapté à chacun pour apprendre tout le temps et partout !

Défi

Hack à temps, c’est proposer aux étudiants 4 semaines d’autonomie par semestre.

Les étudiants peuvent en fonction de leurs envies et besoins :

  • participer à un projet  (4 minimum par an) ;
  • suivre des MOOC, revoir des notions, etc. ;
  • monter un projet personnel (type association/start’up) ;
  • être ressource pour proposer leurs compétences et accompagner les autres étudiants, faire un tutoriel, etc.

Ces semaines sont l’occasion de faire travailler plusieurs acteurs ensemble et de croiser les compétences, les équipes seront constituées, en fonction des semaines :

  • par année (afin que les premières années se connaissent mieux, cela participe à l’intégration des nouveaux arrivants) ;
  • par spécialité dans les FISE inter-promo ;
  • en mélangeant les trois FISE ;
  • avec d’autres étudiants du site et d’autres écoles (Télécom et autres disciplines sur le territoire, au niveau national et international) en appui de la plateforme en construction DIAMOND-SKILLS.

Description du projet

Un projet se passe sur une semaine du lundi au vendredi, le rendu se faisant le vendredi après-midi.

Dès le lundi matin, KICKOFF : une fois le projet énoncé et les groupes constitués, les étudiants sont libres de gérer leur temps comme ils le souhaitent. Ils peuvent travailler au sein de l’école, à l’extérieur espace public/privé (à la maison), etc. afin de prendre les ressources (matériels, ouvrages, expertises, etc.) là où elles sont.

Les enseignants encadrants sont présents à l’école sur des temps annoncés le lundi matin, afin d’accompagner les étudiants, tout en restant disponibles en dialogue numérique sur cette semaine.

Des points d’étapes avec livrables sont définis régulièrement qui permettent d’orienter le projet, son intérêt, sa cadence, de gérer les problématiques et d’ouvrir des perspectives.

Quelles valeurs ajoutées pour l’étudiant ?

  • être plus autonome dans son apprentissage ;
  • être libre de participer ou non à des semaines de projets, “le droit de ne pas faire” sans avoir de pénalité. En levant des obligations, la volonté est bien de le rendre acteur et plus responsable de son apprentissage.
  • devenir ressource pour les autres ;
  • apprendre par le faire ;
  • travailler en transversalité et en équipe ;
  • prendre confiance en soi et avoir confiance les autres ;
  • préparer à la vie professionnelle.

Quelles valeurs ajoutées pour les enseignants ?

  • plus d’échanges avec les étudiants et leurs collègues ;
  • plus de mise en situations réelles ;
  • plus de dynamisme dans les apprentissages ;
  • des étudiants plus motivés et plus investis ;
  • la remise en question, éviter la routine, continuer d’apprendre, etc.

Quelles valeurs ajoutées pour l’école Télécom Saint-Etienne?

  • expérimenter d’autres pédagogiques souples et adaptées aux nouveaux modes et rythmes de travail ;
  • former des étudiants en accord avec les valeurs d’entreprise de demain (autonomie, créativité, collaboration)
  • favoriser la transdisciplinarité ;
  • recruter des équipes pédagogiques souhaitant s’investir et prendre des risques ;
  • développer le rayonnement de l’école.

Vidéo du projet

Découvrez la vidéo du projet Hack à temps : « Cassons les rythmes »

Outils

Site et application Coin'tse
  • Le Coin’tse est une monnaie virtuelle au service des étudiants encourageant leur implication
DIAMOND-SKILLS
  • Véritable outil de collaboration interdisciplinaire, qui permet aux étudiant-e-s d'apprendre par l'expérience et de valoriser leurs compétence hors les murs.
Portfolio
  • Le livret de suivi et d'accompagnement des compétences de l'étudiant livret
Ressources inspirantes

Mise en service

Un modèle à expérimenter :
  • mis en place à petite échelle dès l’année prochaine avec retour d'expérience et ce sur trois années afin d’éprouver un modèle pérenne ;
  • vision à long terme pour progressivement améliorer le modèle et le mettre en place de manière généralisée, reproductible dans les autres écoles Télécom.
Pour monter ces projets, des entreprises ou associations de l’école ou locales pourront faire remonter leur besoins via un appel à projet, ou une communication sur le nouveau modèle d’apprentissage.

L’équipe

Distribution BINGO !
  • Facilitateur : Thierry Sobanski, Université Catholique, Lille
  • Enseignant : Jérôme Azé, IUT de Béziers, Université de Montpellier
  • Designer : Caroline d’Auria-Goux, Cité du design, Saint-Etienne
  • Enseignante : Emmanuelle Delombre, lycée Le renouveau, Saint-Genest-de Lerpt
  • Etudiant : Mathys Grapotte,Télécom, Saint-Etienne
  • Ingénieur pédagogique : Florent Merlet, Centre Nationale de la Fonction Publique Territoriale, Paris
  • Médiatrice : Céline Neau, La rotonde, Ecole Supérieure des Mines, Saint-Etienne